nouvo-dsc 4057

L'évolution de nos modes de vie et la multiplication des appareils électriques nous incitent à consommer toujours plus d'énergie au quotidien : équipements multimédia de plus en plus sophistiqués et différenciés, développement de l'électroménager... Si les réglementations thermiques mises en place à la fin des années 70 ont permis de faire des progrès sur les consommations de chauffage, les consommations d'énergies pour la cuisson et l'électricité spécifiques* augmentent toujours nettement. Comment donc opter pour un comportement plus sobre en énergie ?

Parallèlement à cela, trois problématiques majeures liées à l'énergie se posent : celle du réchauffement climatique, celle de l’épuisement des ressources fossiles et celle de la pollution de notre environnement liée à la production de l’énergie (déchets nucléaires notamment). Si l’on tient compte de l’augmentation annuelle de la demande, on peut estimer que dans une cinquantaine d’années, les réserves prouvées de pétrole, de gaz et d’uranium seront toutes épuisées.

S’engager dans une voie de réduction significative de nos consommations d’énergie est la façon la plus directe et efficiente de faire face à la crise énergétique et environnementale à venir. Et dans le logement, il est possible de faire des gains énergétiques très importants, tout en améliorant sa qualité de vie.

L’idée est de supprimer les gaspillages absurdes et coûteux liés à nos appareillages électriques et à nos comportements individuels et collectifs, tout en répondant à nos besoins en approvisionnement d'énergie. Il faut donc chercher les « negawatt », cette énergie non-consommée grâce à un usage plus sobre et plus efficace de l’énergie :

  • Mesurer et suivre dans le temps ses consommations permet de faire le point et de se faire une idée plus claire de nos principaux postes de dépenses et des gisements possibles d’économies ;
  • Rechercher des comportements plus économes : faites sécher le linge à l'air libre, préférez les lavages à basses températures, couvrez vos plats lors de la cuisson, éteignez les lumières dans les pièces inoccupées, faites attention aux veilles… Il existe une multitude de gestes simples qui permettent de réduire considérablement ses factures en énergie
  • Utiliser des équipements plus sobres : électroménager de Classe A++, chaudière et isolation performantes…

*Ce qu’on appelle la consommation d’électricité spécifique des parties privatives concerne les usages électrodomestiques (froid, TV, machines à laver, etc.) et l’éclairage, à l’exclusion de toutes les applications thermiques comme le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou les usages en cuisine.

pour en savoir plus

  • Connaissance et maîtrise des usages spécifiques de l'électricité dans le secteur résidentiel - ENERTECH
  • Réduire ses factures d'énergie - ADEME
  • Un site pour surveiller sa consommation d'énergie