Le crédit d'impôt développement durable est un dispositif fiscal permettant aux propriétaires occupants et locataires de réduire le montant de leur impôt sur une partie des dépenses liées aux économies d'énergies.

Les conditions pour en bénéficier sont simplifiées à partir du 1er septembre 2014 :
L'obtention du CIDD n'est plus liée aux conditions de revenus ou à la réalisation d'un bouquet de travaux, c'est-à-dire une combinaison d'actions d'amélioration énergétique efficaces. Il est désormais possible d'en bénéficier dès lors que l'on réalise l'une des actions suivantes :

  • isolation des murs,
  • isolation de la toiture,
  • isolation des parois vitrées,
  • remplacement des équipements de chauffage, d'eau chaude sanitaire,
  • installation d'équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable ou d'une pompe à chaleur.

De plus le taux du CIDD, au préalable fixé à 15 % ou 25 % selon les travaux, passe à 30 % quels que soient l'action réalisée et le revenu du ménage.