© Norbert Levajsics

 Retour sur le jeudi de l'éco rénovation du 9 mars dernier.

 

Le saviez-vous ?  La déperdition d’énergie peut se faire jusqu’à 40% par les fenêtres, notamment sur le bâti ancien haussmannien.

Menuiseries vétustes, vitrages peu performants ou mal posés, autant de causes de déperdition qui alourdissent immanquablement la facture des ménages. Pourtant, souvent, le sujet du remplacement de fenêtres affole : coûts trop élevés, freins réglementaires, difficulté à mobiliser les copropriétaires.
L’atelier du 9 mars a été l’occasion d’apporter quelques bons réflexes sur le sujet.

Un maître mot d’abord : projet global ! Car changer les fenêtres est l’occasion de penser un projet d’ensemble cohérent pour optimiser le gain énergétique de l’immeuble, en y associant d’autres types de travaux, tels que l’isolation de la façade, ou la ventilation.

L’atelier a ensuite permis de détailler l’ensemble des opportunités réglementaires comme financières qui s’offrent aux copropriétaires pour faciliter cette démarche collective.  Et parce que « oui c’est possible ! », l’atelier s’est conclu par la présentation de deux exemples d’opérations suivies par l’OPATB 19, dont les travaux sont aujourd’hui achevés.


Pour les participants, l’intérêt des ateliers du jeudi réside aussi dans les temps de partage entre copropriétaires. Pari réussi pour plusieurs adresses voisines et/ou similaires qui ont pu échanger sur la réalité des pratiques, les obstacles à surmonter, les bons arguments pour convaincre. Des retours d’expérience précieux, avant de se lancer dans l’aventure.


Pour aller plus loin, la présentation de l’atelier est disponible ici.

 

Et si vous souhaitez retrouver le programme des prochains ateliers organisés à l'OPATB19e, cliquez ici.

Source de l'image: © Norbert Levajsics