« Prendre en compte les différents aspects techniques, faire de la pédagogie et dialoguer sont les maîtres-mots pour monter un projet de rénovation. »

Les copropropriétaires de la résidence Atlas avaient déjà réalisé un audit global de leurs immeubles avant d'intégrer l'OPATB 19ème. Depuis, ils ont missionné un maître d'oeuvre afin de définir un projet qui vise la performance BBC. Le programme de travaux sera mis au vote en novembre 2015.

 

«Valoriser l’offre de l’OPATB13ème auprès des copropriétaires, en s’appuyant sur des preuves, des études, le tout, en totale transparence. »

Accompagnée dans le cadre de l’OPATB 13ème (2009-2014), la copropriété a étudié un programme de travaux ambitieux : isolation thermique par l’extérieur des façades et du pignon, amélioration de la ventilation, isolation de la toiture et du plancher bas et remplacement des fenêtres en parties privatives. Voté à l’unanimité, le chantier a démarré en février 2014.

 

«Les conseillers thermiques de l'OPATB19ème ont une réelle démarche projet. C'est très rassurant pour l'ensemble de la copropriété. »

Engagée dans l’OPATB 19ème suite au premier appel à candidature, les copropriétaires du 26 Allée Darius Milhaud ont récemment voté l’audit global de leur immeuble de 35 logements. Datant de 1989 et n’ayant jamais fait l’objet de travaux lourds, les copropriétaires ont adhéré massivement à la réalisation d’un diagnostic global, un diagnostic à la fois thermique et architectural leur permettant de connaître l’état de leur immeuble et les actions hiérarchisées à engager pour pourvoir à son entretien et améliorer sa performance énergétique.

 

 « Le rôle du conseiller thermique est d'accompagner les propriétaires tout au long de la durée du projet »

 

"L'OPATB 19 : du sur-mesure pour chaque immeuble"

 

Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris en charge de l'environnement, du développement durable et du plan climat

Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris en charge du logement

 

"L'OPATB : des solutions pour limiter votre facture énergétique et protéger l'environnement"

 

 Le « tiers de confiance »