Cette copropriété parisienne de 52 logements, achevée en 1947, est confrontée dès 2009 à des désordres en façades qui la contraignent à envisager des travaux à court terme. En 2010, la copropriété se voit informer des résultats du diagnostic thermique réalisé dans le cadre de l'OPATB 13. L'immeuble avait alors une consommation énergétique de plus de 220 kWh/m².an, soit une étiquette énergétique de classe D. En 2011, les copropriétaires décident de s'engager dans une démarche d'amélioration énergétique globale de l'immeuble.

Les besoins et désordres identifiés :

  • fortes dégradations en façades
  • garde-corps non sécurisés
  • inconfort important des occupants

img BOUSSINGAULT

 Le programme prévoit plusieurs interventions :

  • l'isolation des façades et pignons
  • l'amélioration de la ventilation
  • l'isolation de la toiture
  • l'isolation du plancher bas
  • le remplacement des fenêtres privatives anciennes

P1050086 vignette
En 2011, la copropriété mandate un architecte pour étudier la faisabilité du projet de rénovation globale. L'étude de faisabilité financière menée par SOLIHA Paris-Hauts de Seine-Val d'Oise a permis de proposer un plan de travaux ambitieux et performant. L'accompagnement individualisé des copropriétaires et l'assistance méthodologiques apportés au conseil syndical ont permis le vote du programme de travaux lors de leur assemblée générale en 2013.

Coût global des travaux = 1 281 000 €
32% d'aides financières.

vignette P1050088
Suite à la réalisation de l'ensemble des travaux, actuellement en cours, la copropriété aura une consommation énergétique de 76 kWh/m².an ou l'étiquette de classe B.

38% de gain énergétique
Gain de 2 classes

A terme, la copropriété pourra pleinement profiter de l'amélioration significative du confort de ses occupants, la baisse des charges de chauffage et la valorisation de ce patrimoine immobilier.

P1050085 vignette